• IL Y A DEUX JOURS,  EN ALLANT AU MARCHE..JE CROISE DEUX PETITS DES RUES BATTUS PAR UN GARDIEN DE BANQUE

    JE LES EMMENE MANGER SE REPOSER BOIRE S HABILLER PUIS JE CHERCHE UN CENTRE DE REHABILITATION ILS DORMENT DANS LA RUE 

    ERIC ET PATRICK

    Toutes les photos
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus
     
     
    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout, chaussures et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout
     
     
    L’image contient peut-être : 1 personne, debout
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus
     
     
    L’image contient peut-être : plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, enfant et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout, enfant et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 2 personnes, plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 1 personne, debout, chaussures et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus, enfant et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus
     
     
    L’image contient peut-être : 1 personne, plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 1 personne
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus
     
     
    L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et enfant
     
     
    L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, chaussures, enfant et plein air
     
     
    L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes assises, personnes qui mangent et bébé
     
     
    L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur
     
     
    L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout, enfant et plein air
     
    L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes qui mangent, personnes assises et nourriture

     EN ALLANT AU MARCHE.. L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout, enfant et plein air 

    L’image contient peut-être : une personne ou plus
     de réhabL’image contient peut-être : 6 personnes, personnes qui mangent, personnes assises et nourriture         
     
     Avec 2 enfants des rues trouvés au marché vers midi patrick et Éric et accueillis au centre de réhabilitationL’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et intérieur

    merci Emmanuel Christophe la vendeuse d habits et tous les gosses.



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     
     
    0:18
     
               
    8 janvier
     
     
     
     
     
    0:14
    8 janvier
     
     
     
     
     
    0:59
    3 vues · 8 janvier
     
     
     
     
     
    0:59
    1 vue · 7 janvier
    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/sauvez-l-ecole-sarahmoon-sarahmoon

    C la rentrée des classes!

    Oui, l'éducation peut changer le monde en mieux! 

    "éduquer change le monde et l'avenir des enfants"

    c'est notre mission!

    Et maintenant  que se passe t il ?

    ensemble les petites écoles repartiront à fond!

    a b c d e, comme éducation, enfant, école? 

    1 2 3 , comme 3 classes 3 profs ? 

       NOUS AVONS BESOIN DE VOUS!

    sos c la rentrée demain!

    COUCOU A TOUS! 
    2020... SONNE BIEN!
    Il reste très peu de jours avant la rentrée au Rwanda de ce lundi et nous ne sommes pas encore arrivés à la moitié de notre campagne participative....950 e sur 2000e
    S'il reste encore des amis à mobiliser,
    pourriez vous nous aider à continuer l'école?
    .... ou elle fermera.....
    A tous ceux qui nous ont aidés, Déjà un énorme merci!
    ET à ceux qui le feront en  2020 cela ne pourra que s'améliorer!
    Il faut qu'on continue à travailler dur!
    Nous aurons alors de bonnes nouvelles à vous dire!
    Merci à tous pour l'amour et le soutien! 
    N'oubliez pas de partager cet appel 
    ou et mieux faire même un ptit don ci dessous, 
     

    Et...quelques témoins vous diront leur expérience sur le terrain;
     
     
    Pourquoi je défends la petite école Saint-François d'Assise à Gisenyi.   C'est avec un réel bonheur que j'ai retrouvé cet automne les nombreux enfants qui fréquentent les classes de vacances...

     
    brève (?) histoire de l’ASEL  Depuis les dix ans qu’elle existe, l’ASBL Sarahmoon Enfantslune a connu quelques changements… En 2013, Chan est partie au Rwanda pour y aider des enfants...

    L enseignement est un métier d amour d écoute et de partage mutuel..   Après 10 d enseignement en Belgique je suis partie pour le Rwanda avec ma famille . Ce pays est devenu mon pays de cœur qui...
    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi          Depuis 2017, j’accompagne pendant quelques semaines par an les missions de l’association Sarahmoon au Rwanda. Quelle chance de pouvoir...

     

     
    http://enfantlune.revolublog.com/ma-plantation-a179581150

    Près de 100 millions d'euros collectés sur KissKissBankBank, le site de crowdfunding pour vos projets créatifs, associatifs ou entrepreneuriaux.

     

     

     

     

     
     
     
     
     
    Zone contenant les pièces jointes
     
     Prévisualiser la vidéo YouTube SARAHMOON ENFANTS LUNE PLANTATION ECOLE
     
     
     
      
     
     

    Love and light  
	</div><div id=Partager via Gmail


    votre commentaire
  • Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi     

    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

     Depuis 2017, j’accompagne pendant quelques semaines par an les missions de l’association Sarahmoon au Rwanda.

    Quelle chance de pouvoir découvrir un pays d’Afrique en pleine mutation, en progrès et en paix, mais où une grande partie de la population vit encore dans une extrême pauvreté.

     Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

    Ayant la disponibilité que donne la retraite et les moyens de payer mes voyages en avion, mes déplacements, mon logement et mes moyens de subsistance sur place, je rencontre des projets concrets, des histoires et des visages uniques. D’être accueilli par eux, de travailler avec eux, au milieu d’eux, m’apporte de la joie et une leçon de vie.

    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi 

     

    Je partage leurs rires, leurs chants, leurs danses, leurs efforts, leur patience, leurs espoirs…J’y vis aussi avec eux des doutes, des malentendus, des désillusions et des larmes parfois.

    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

    Nous prenons le temps, nous réfléchissons, nous frappons à d’autres portes, nous recommençons autrement, nous espérons, nous réussissons, nous nous réjouissons ensemble. 

     Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

    Ils m’aident à prendre conscience des privilèges qui sont les miens, les nôtres, au-delà des difficultés et des peines que nous avons aussi en Europe. Leur capacité d’endurer des conditions de vie très dures, de se battre au quotidien pour une existence qui est de l’ordre de la survie, leur aptitude à se réjouir de peu, à recevoir avec reconnaissance ce que nous pouvons leur donner, m’apprennent la modestie, la simplicité de l’existence et de la relation. Ils raniment sans cesse en moi l’envie de m’impliquer avec eux, pour eux.

     Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

    Après 6 ans de déménagements et d’épreuves diverses liées surtout à l’instabilité locative, notre école maternelle se construira bientôt à Gisenyi, nous y croyons et nous misons tout sur ce beau projet.

    Le terrain est déjà là !

    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

    Elle sera pour tous les enfants du bord du lac Kivu, avec une attention particulières aux plus démunis. Une bonne éducation est un atout incontournable pour eux.

     

    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

    Nous avons fait le choix de ne pas les abandonner, de ne pas laisser derrière nous tant de gens qui ont collaboré avec nous, qui bénéficient d’un salaire ou d’une aide en vêtements, en soins, en nourriture et surtout qui, grâce à l’école, partagent l’espoir d’un avenir meilleur pour leurs petits…

     

    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

    Voulez-vous bien donner raison à notre choix qui est aussi un défi dont l’enjeu est lourd de conséquences pour eux… ?

     

    Si la somme de 2000€ est atteinte, elle nous permettra d’aller au bout du projet.

    Sinon, elle sera remboursée aux donateurs.

    https://www.kisskissbankbank.com/fr/maker/steps/sauvez-l-ecole-sarahmoon-sarahmoon/detailed-description

     

    Aidez-nous, …s’il vous plaît.

    Je vous remercie déjà du fond du cœur.

     Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

     

     

    Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

     photos de Vestine, Mélissa, Moïse, Manu, Erissa, sa maman, Eric, Grâce, Epiphanie, Patricie, Aristide, Bosco, Antoinette, et tant d'autres

     

    Bosco, le zamu (gardien de nuit) de notre école.

    Sans revenu si l’école quittait Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

     

    « Ce qu’ils vont devenir dépend en partie de votre générosité.

    Ils vous disent déjà merci »

     

    Manu, aîné d’une famille de 6 enfants,

    qui veut devenir chauffeur de bus.

    Qui va l’encourager et l’aider ?

     Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi

     

    Freddy Dethier, 72 ans, père de 6 enfants, enseignant retraité.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    De710ebc-40e2-4b11-a3c8-ba0b12be4fee-1577805382

    Après 10 d'enseignement en Belgique je suis partie pour le Rwanda avec ma famille .L enseignement est un métier d amour d écoute et de partage mutuel..

    Ce pays est devenu mon pays de cœur qui a vu grandir mes enfants et c'est là que j ai découvert la chance que mes enfants avaient de pouvoir aller dans une école de qualité  et d'apprendre en découvrant en réfléchissant en faisant des expériences et en développant leur talents artistiques littéraires et mathématiques et en se socialisant entouré d'éducateurs et de professeurs qui leur montraient le chemin vers la réussite.

    L enseignement est un métier d amour d écoute et de partage mutuel..

    Mais  j'ai aussi découvert que tous les enfants n avaient pas cette chance!

    Ni d'aller à l école de trouver une équipe éducative ouverte et ayant les moyens de pouvoir mener leur mission éducative à bien Souvent par manque de moyens, de finances et surtout des classes surpeuplées ce qui ne favorisent pas l'apprentissage.

    L enseignement est un métier d amour d écoute et de partage mutuel..

    L'école de sarahmoon est une école différente où les enfants les plus pauvres sont accueillis et où l' apprentissage est basé sur la découverte, la manipulation, où on permet la création.

    Et les enfants ont le sourire car ils sont heureux d'apprendre!

    De voir un enfant arriver en courant avec son petit cartable sur le dos est une immense émotion pour une institutrice ...cela montre son désir d apprendre encore et encore.

    L'enseignement est un métier d'amour, d'écoute et de partage mutuel..

    L enseignement est un métier d amour d écoute et de partage mutuel..

    A l'école sarahmoon les enfants trouvent tout ce qui est nécessaire à leur développement ..

    Du matériel, des instituteurs qui donnent le meilleur d'eux mêmes et qui continuent leur formation régulièrement. Les enfants y sont avides d apprendre ...

    Où iraient-ils si l'école devait fermer?

    MARIE BAWENS

    L enseignement est un métier d amour d écoute et de partage mutuel..

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Pourquoi je défends la petite école Saint-François d'Assise à Gisenyi.

     

    C'est avec un réel bonheur que j'ai retrouvé cet automne les nombreux enfants qui fréquentent les classes de vacances de l'école Sarahmoon, comme en 2018 déjà.

     Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Dès le matin et notre « muraho abanas » (bonjour les enfants), nous sommes accueillis par les chants enthousiastes parfois accompagnés de danses endiablées. Tous sont contents d'être là (plus de 200 inscrits avec une moyenne quotidienne de 100 à 110 présences).

    Rose/rose/rose chantent les plus jeunes qui se dirigent vers le bac à sable ou les jeux d'eau.

    Orange/orange/orange chante le groupe des moyens qui part vers les balançoires, modules, en emportant raquettes, balles, cordes à sauter.

    Bleu/bleu/bleu crient les grands qui rejoignent le terrain de jeux de ballons.

    Et voilà la matinée bien entamée.

    Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Certains enfants sont tout sourire, certains ont le regard plus tristounet, quelques grands soeurs sont équipées du petit frère ou petite soeur sur le dos ; certains enfants sont sales, en haillons troués, pieds nus, certains n'ont pas mangé, certains ont des bobos, ...

    mais tous sont ici pour passer quelques heures « d'enfants » et chacun participe pleinement aux jeux et à la socialisation avec le groupe.

    Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Deux fois par semaine, les 3 groupes partent tous ensemble, sous la forme d'un long serpent s'étirant le long du chemin, à la découverte de leur environnement, les quelques plus grands – très fiers de leur responsabilité - aidant les enseignants pour l'encadrement des enfants.

    Parfois aussi, c'est un atelier d'artisanat qui est proposé : les petites mains réalisent alors poupées en tissu, cadres en feuilles de bananier, dont ils sont très fiers.

    Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Après la collation fruits, crêpes, beignets ou canne à sucre, la matinée se termine par de nouveaux chants – même en français ! - danses et rondes. On ressent de la joie et du bonheur ! Et on a évité de traîner dans la rue sans but.

     

    Le contact avec tous ces enfants est aussi une porte ouverte sur la vie de certaines familles vivant dans la plus grande misère, démunies de tout, même de l'élémentaire.

    Au-delà de l'action éducative notre école est aussi active dans l'aide sociale de ce quartier pauvre du bord Kivu.

     

    Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Et quand l'année scolaire aura repris son cours, l'école maternelle de proximité poursuivra son rôle éducatif et social pour ces enfants et ces familles pauvres de la colline qui ne pourraient se permettre aucun autre enseignement beaucoup plus cher. Il est primordial que les bambins, même pauvres, reçoivent des bases de savoir-être et de savoir-faire pour leur avenir futur. Ils sont le demain de leur pays.

     

    Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Notre école est indispensable sur cette colline. Aidez-nous à la maintenir. Merci.

    Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

     

    Bernadette, maman de 3 enfants et grand-maman de 6 petits-enfants.

    Pourquoi je défends la petite école Sarahmoon saint-François d'Assise à Gisenyi.

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique