• Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Le papillon Sarahmoon et Chan volent encore et encore

     Lorsqu’elle a appris la réouverture des écoles au Rwanda dans le courant du mois de novembre, Chan a décidé d’y retourner illico presto, dans une mission 12 hâtive, pour préparer ce qui ressemblera plus à une rentrée qu’à une reprise, après 8 mois de fermeture totale et dans un nouveau cadre.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    L’année scolaire normale, qui s’étend habituellement de mi-janvier à mi-novembre, arrivera presqu’à sa fin au moment du retour des écoliers dans les classes. Afin de pouvoir obtenir l’agréation pour l’ouverture de l’école SARAHMOON, il fallait encore poursuivre et terminer les aménagements indispensables de la nouvelle implantation : clôtures de sécurisation, escaliers solides, fin des travaux d’aménagement des deux bâtiments.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

     

     

     

     

     

     

     

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12. Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12. Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

     Bien sûr la « Maison pour tous » à côté de l’école a déjà ouvert ses portes aux gens de tous âges qui s’étaient donné rendez-vous sur place pour accueillir Chan.

    Joie des retrouvailles, malgré la brièveté de son absence. Même ravissement de tous face aux trésors déballés des trois grandes valises de 23kg chacune que Chan avait réussi à faire passer gratuitement en plaidant passionnément la cause de l’association au comptoir d’embarquement de son vol Rwandair.

     

     Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.  Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.  

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.  Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.  Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12. 

    Petite déception aussi devant un potager presqu’à l’abandon et devant certains défauts de construction des derniers travaux réalisés juste avant son départ du Rwanda ou en son absence.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12. 

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Déception surtout devant la décision de Joseph B.de ne pas venir habiter à Rubona et de renoncer à l’achat de la parcelle inutilisée au bord de la route.

        Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Heureusement, le fidèle entrepreneur Léonard a tenu ses promesses et payé sa dette en travaux dès l’arrivée de Chan. Il se sent, selon ses dires, le cœur plus léger d’avoir réparé ou amélioré ce qui n’allait pas : plafond branlant, cimentage du sol fissuré, barza (véranda) non peinte, etc. 

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.  Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.  Il faut bien se rendre à l’évidence : certaines choses ne bougent vraiment que si Chan est sur place. D’autres vont leur petit bonhomme de chemin : Aristide toujours fidèle au poste, au four et au moulin ; Peter, l' architecte artiste, Thomas, l’informaticien américain, qui viennent régulièrement peaufiner la décoration des murs ; Bosco, le meilleur zamu (gardien) ainsi qu’il le prétend, courageusement présent chaque nuit malgré l’isolement relatif de la parcelle sur la colline…

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Il y a du neuf : un nouveau collaborateur belge, Michel Lebacq, aux multiples compétences pratiques dans la construction, la maintenance et le bricolage, se prépare à venir faire un séjour au Rwanda dès que la situation sanitaire le permettra, il essaie de piloter certains travaux par des contacts audio-visuels WhatsApp.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Epiphanie a accepté de revenir pour la reprise des classes. Chan avait dû la remercier en août en raison de la trop longue fermeture de l’école. Il y a aussi l’arrivée de Bruno, un cousin d’une ancienne élève de Chan à Gisenyi. Il est très organisé et pourra être utile dans la supervision rapprochée des travaux, Bruno, l’enseignant de l’anglais, très polyvalent  ! 

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12. Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

     Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Pour comprendre comment Chan a retrouvé du cœur à l’ouvrage, revenons un peu en arrière : le vernissage de l’exposition d’Orval fut une belle réussite, malgré la pandémie. Une quarantaine de personnes se sont retrouvées, par une belle journée automnale dans un cadre magnifique, pour admirer les œuvres de Frédéric Thiry et de Chan dans la crypte du musée.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Allocution de bienvenue du frère Xavier, moine responsable de l’accueil, traditionnelle et touchante introduction à l’action de l’Association par le p. Ugo, musique et chants d’ambiance à la guitare de Basile Dethier, vente des tableaux et de l’artisanat par sœur Jean-Baptiste, etc. Pour agrémenter le tout, bière et fromage d’Orval offerts par le sponsoring de l’abbaye.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.  Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Dans les jours suivants, retrouvailles émouvantes de Chan avec sa maman, à présent en maison de repos, après plus de 10 ans de distance et de silence, bientôt suivies d’une belle réconciliation avec d’autres membres de sa famille. « Ne t’en fais pas pour moi : va, continue le beau travail que tu as commencé au Rwanda, je suis fière de toi ! » lui a déclaré sa maman, pourtant si fragilisée par l’âge, la veille de son départ. A la Toussaint, la sœur de Chan et son mari sont allés nettoyer et fleurir la tombe de Sarah en son absence…

     

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

    Comme pour prendre le relai, une femme vêtue d’un pagne blanc aux papillons roses attendait Chan sur le pas de sa porte à Gisenyi. Emerveillée, Chan lui a acheté le poisson du lac qu’elle vendait et a reçu en cadeau le pagne aux papillons. Les pauvres là-bas sont souvent un exemple d’amour et de générosité qui ouvre les cœurs à leur diapason.

    Voici les news promises de Sarahmoon, mission 12.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :