• PRINTEMPS MOIS DE SEMAILLES

    Chers Amis

     

            Voilà, je vais bientôt partir… le lundi de Pâques, pour peu de mois cette fois-ci.

            Que vais-je y faire ? 

    D’abord me rendre à Matimba, que nous soutenons depuis trois ans déjà, et où l’école marche du tonnerre. Elle marche tellement bien… qu’il a fallu ouvrir une classe supplémentaire et, comme il n’y avait pas de local pour elle, ils en ont fabriqué un en torchis, ce qui est dangereux, et donc interdit. Nous avons l’idée de leur construire une classe normale, conforme aux règles de sécurité, et offrant un confort suffisant pour mener à bien la mission d’éducation. Bien sûr, cela supposera qu’on trouve des finances, pour les briques, pour les tôles du toit, et pour payer les ouvriers…

            Une autre visite sera à Nyagahanga. Vous vous souvenez? 

    C’est là que nous avons commencé, il y a déjà quatre ans, notamment en nous occupant des filles-mères. À présent, leurs enfants ont grandi, et ce serait génial de leur offrir une école maternelle qui leur permettrait de commencer à se socialiser, d’apprendre à apprendre, de manière à pouvoir démarrer correctement en première primaire lorsqu’ils auront six ans. En effet, comme nous l’avons déjà souligné, l’école maternelle est encore bien plus importante pour les enfants pauvres (et ceux des filles-mères le sont encore plus que les autres) car, s’ils ratent le « démarrage » au début de la première primaire, ils seront « lâchés » pour toujours, pour eux il n’y a pas de « seconde chance »; c’est pourquoi il est capital de leur apprendre, avant l’âge de six ans, à se tenir correctement, à utiliser un crayon (ils sont trop pauvres pour en avoir !), à écouter les enseignants, apprendre les langues, à faire leurs devoirs… en un mot, à être des élèves — car, dans une classe de 80 à l école publique, l’instituteur ne peut pas suivre chaque enfant individuellement.

            La troisième visite sera pour l’école Sarahmoon de Gisenyi. 

    Elle avait si bien démarré, mais cette année les nuages semblent s’y accumuler. La rentrée n’a pas été bonne, et donc l’autofinancement pour le salaire des enseignants a été mis en péril; nous avons dû supprimer deux classes. Il faut aller voir ce qui s’est passé, et essayer d’y remédier.

            Je suis encore à la recherche de K-ways à amener au Rwanda, en vue d’en fournir aux enfants qui n’ont rien pour se protéger de la pluie. Et des chaussures et des jeux? Merci pour les valises et ceux qui ont déjà donné de quoi les remplir!! 

            Et puis, tout cela pèse ! 

    Je ne puis prendre avec moi que deux valises de 23 kg chacune. Si quelqu’un connaissait soit un voyageur/voyageuse qui part pour Kigali, ou un pilote d’avion allant dans cette région, et qu’ils pouvaient nous aider et prendre quelques kilos de matériel, ce serait formidable… 

    Je vous embrasse bien fort

    Bénédictions et bonne semaine et printemps! 

    Chan**

    PRINTEMPS....MOIS DE SEMAILLES ....

    PRINTEMPS....MOIS DE SEMAILLES ....

     

    PRINTEMPS....MOIS DE SEMAILLES ....

    PRINTEMPS....MOIS DE SEMAILLES ....

     

    un parapluie parasol pour un sourire

    Dommage que je ne puisse pas le chanter
     
    Certains comprendront pourquoi
    Bref , voici le Pays de Sarahmoon!Et sa future petite école!

    soyez les bienvenus!

     

     

     

     

     



     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :