• Pourquoi je soutiens l’école de Gisenyi     

     Depuis 2017, j’accompagne pendant quelques semaines par an les missions de l’association Sarahmoon au Rwanda. Quelle chance de pouvoir découvrir un pays d’Afrique en pleine mutation, en progrès et en paix, mais où une grande partie de la population vit encore dans une extrême pauvreté.

         

    Ayant la disponibilité que donne la retraite et les moyens de payer mes voyages en avion, mes déplacements, mon logement et mes moyens de subsistance sur place, je rencontre des projets concrets, des histoires et des visages uniques. D’être accueilli par eux, de travailler avec eux, au milieu d’eux, m’apporte de la joie et une leçon de vie.

    Je partage leurs rires, leurs chants, leurs danses, leurs efforts, leur patience, leurs espoirs…J’y vis aussi avec eux des doutes, des malentendus, des désillusions et des larmes parfois. Nous prenons le temps, nous réfléchissons, nous frappons à d’autres portes, nous recommençons autrement, nous espérons, nous réussissons, nous nous réjouissons ensemble. 

     

    Ils m’aident à prendre conscience des privilèges qui sont les miens, les nôtres, au-delà des difficultés et des peines que nous avons aussi en Europe. Leur capacité d’endurer des conditions de vie très dures, de se battre au quotidien pour une existence qui est de l’ordre de la survie, leur aptitude à se réjouir de peu, à recevoir avec reconnaissance ce que nous pouvons leur donner, m’apprennent la modestie, la simplicité de l’existence et de la relation. Ils raniment sans cesse en moi l’envie de m’impliquer avec eux, pour eux.

     

     Après 6 ans de déménagements et d’épreuves diverses liées surtout à l’instabilité locative, notre école maternelle se construira bientôt à Gisenyi!

    Nous y croyons et nous misons tout sur ce beau projet.

     

    Le terrain est déjà là !

     

     

     

     

     Elle sera pour tous les enfants du bord du lac Kivu! Avec une attention particulière aux plus démunis. Une bonne éducation est un atout incontournable pour eux.

     

     

      Nous avons fait le choix de ne pas les abandonner, de ne pas laisser derrière nous tant de gens qui ont collaboré avec nous, qui bénéficient d’un salaire ou d’une aide en vêtements, en soins, en nourriture et surtout qui, grâce à l’école, partagent l’espoir d’un avenir meilleur pour leurs petits…

     

    Voulez-vous bien donnez raison à notre choix qui est aussi un défi dont l’enjeu est lourd de conséquences pour eux… ?

     

    Si la somme de 2000€ est atteinte, elle nous permettra d’aller au bout du projet. Sinon, elle sera remboursée aux donateurs.

     Aidez-nous, s’il vous plaît. Je vous remercie déjà du fond du cœur.

    Freddy Dethier, 72 ans, père de 6 enfants, enseignant retraité.

     

    Manu, aîné d’une famille de 6 enfants, qui veut devenir chauffeur de bus.

    Qui va l’encourager et l’aider ?

    Photos de Vestine, Mélissa, Moïse, Manu, Erissa, sa maman, Eric, Grâce,

    Epiphanie, Patricie, Aristide, Bosco, Antoinette, et tous les autres.....

     MOISE                                                                                       ERIC

    « Ce qu’ils vont devenir dépend en partie de votre générosité. Ils vous disent déjà merci »

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :